Le burn out de plus en plus fréquent

psychiatre

Si le terme est nouveau et fait donc sensation, le phénomène est recensé par les psychiatres depuis plusieurs années. Il s’agit en effet d’un taux de stress trop important pour une personne qui va alors réagir de façon inhabituelle, déraisonnée voire dangereuse.

Une pression constante

Cette situation se retrouve essentiellement dans le milieu professionnel avec un modèle notamment des grands groupes qui visent le profit constant et vont donc développer des exigences en matière de volume et de résultats. Cependant, ces demandes ne prennent pas compte des réelles capacités des personnes qui sont alors obligées de puiser sur leurs réserves nerveuses pour y parvenir.

Des conséquences désastreuses

psychiatre

Hormis les nombreux cas de dépressions recensés chaque année, les psychiatres sont étonnés par la panique qui émane de la part des patients lorsqu’on évoque un retour au travail après une période d’arrêt maladie. De même, la multiplication des cas de suicides notamment sur le lieu de travail se multiplient sans que les conditions changent.

Pour les spécialistes, la présence d’un psychiatre dans les grandes entreprises s’impose de plus en plus afin de désamorcer directement certains problèmes avant qu’ils ne prennent des proportions trop importantes.

Laisser un commentaire