Comment réagir face aux envies suicidaires des adolescents ?

psychiatre

L’adolescence est une période charnière dans le développement psychologique de la personne et souvent le fait de se transformer génère une mauvaise estime de soi et une perte de sa sensation d’identité. En effet, il est difficile de devenir une nouvelle personne en seulement quelques années.

Un malaise courant

Les psychiatres révèlent que ce phénomène concerne un grand nombre de jeunes qui sont souvent ignorés car ils ne savent pas alors comment exprimer leur désarroi à leur entourage. Leur mode d’expression s’est également transformé et trouver les bons mots est alors une épreuve.

Entre isolement ou rébellion, chacun tentera d’alerter son entourage à sa façon et il faudra alors que ce dernier soit en capacité de répondre rapidement et de façon adéquate. En effet, un adolescent sur quatre est concerné par cette idée de suicide donc le phénomène est donc bien loin d’être anodin.

Une situation à prendre au sérieux

psychiatre

Souvent sous-estimé en pensant qu’il ne s’agit qu’un d’un passage dans la vie de son enfant, il faut savoir que le suicide représente toujours la deuxième cause de suicide chez les jeunes et qu’il est donc indispensable de le prendre au sérieux et qu’il faut alors trouver un moyen pour enrayer la situation. Dans tous les cas, il faut communiquer sur ces pensées et ne pas les banaliser.

Même si cela peut inquiéter les parents, il est important de savoir prendre sur soi et ne pas paniquer si l’adolescent se confie sinon il n’osera plus le faire par la suite ou se sentira en plus coupable, ce qui va encore plus les maintenir dans leur malaise. Le bon réflexe est alors de chercher quel peut être l’origine du problème car souvent il peut s’agir d’un problème scolaire, social ou d’ordre amoureux.

Laisser un commentaire