Une recrudescence des troubles bipolaires

habitude fumer

Autrefois, cette maladie semblait être marginale alors qu’actuellement il est possible de rencontrer de plus en plus de personnes qui sont concernés par la maladie. Il est donc intéressant de se pencher sur cette maladie qui semble gagner de plus en plus de français sans qu’un traitement efficace soit trouvé.

Fonctionnement de cette maladie

Elle porte bien son nom car en effet est se caractérise par un comportement complètement ambivalent avec des périodes dites maniaques où la personne concernée est joyeuse voire euphorique pour n’importe quel sujet et il est difficile de la suivre dans son excitation permanente.

A l’inverse, elle peut également connaître des périodes dépressives où tout est vécu en noir et qui peut même mener à des idées noires ou suicidaires. De plus, la personne a tendance à se replier sur elle-même et se négliger car elle ne voit plus alors l’intérêt de prendre soin d’elle, ne croyant pas à un avenir joyeux.

Explication de l’explosion du nombre de cas

psychiatre

La société française n’est pas devenue malade en une génération mais simplement ce phénomène s’est démystifié et les personnes concernées ont aujourd’hui plus de facilités à admettre leur maladie. De ce fait, les malades ont de plus en plus de facilité à poser des mots sur leur souffrance, ce qui permet de tenter de les soigner de façon plus adéquate.

En effet, elles ne sont plus hospitalisées systématiquement en section psychiatrique sauf pour les cas les plus graves, mais un traitement précis leur est remis pour réussir à passer les différents caps avec plus de facilité. Cependant, la bipolarité reste une maladie psychiatrique très difficile à gérer aussi bien par la personne que pour son entourage donc il faut avoir conscience qu’il s’agit d’une maladie psychiatrique à estimer à sa juste mesure.

Laisser un commentaire